Théorie de l'Information

Informations

ResponsableAlexandrina Rogozan
Enseignant(s)Alexandrina Rogozan
LangueFrançais
Crédits4.5
Volume horaireCM : 21h TD : 31h30
Site webhttps://moodle.insa-rouen.fr/course/view.php?id=220

Objectifs

  • S'approprier les outils mathématiques permettant de caractériser les performances de systèmes de transmission numérique d'information
  • Mesurer la quantité d'information fournie par une source d'information quelconque.
  • Connaitre les différents modes de représentation de l'information permettant d'augmenter la compacité de l'information, d'améliorer sa robustesse aux perturbations, ou d'assurer la sécurité du processus de transmission

Capacités enseignées

  • Référentiel INSA : 1 - notion, 2 - théorisation, 3 - application, I - intégralement, P - partiellement

    Programme

    • Outils mathématiques : probabilités, entropie et information mutuelle
    • Codage de source ou compression de données
      • Ex. de codes sans distorsion
      • Ex. de codes avec critère de fidélité
    • Codage de voie ou de canal
      • Ex. de codes détecteurs et correcteurs d'erreurs
    • Codage de source ou compression de données
      • Ex. de codes sans distorsion
      • Ex. de codes avec critère de fidélité
      • Application pour la compression du son (MP3, AAC), des images (JPEG2000) et des vidéos (MPEG).
    • Quelques notions de cryptographie

    Pré-requis

    Notions de base en traitement du signal y compris en programmation sous Matlab et quelques résultats en probabilités

    Bibliographie

    • [M. Kunt, 1991] "Traitement de l'Information - Volume I.- Techniques modernes de traitement numérique des signaux", 1991, 440 pages
    • [A.M. Yaglom et I. M. Yaglom 1969] "Probabilité et Information", Dunod ed., Paris 1969, 320 pages
    • [Th. Cover et J. Thomas, 1991] "Elements of Information Theory", Wiley Series in Telecommunications ed., 1991, 542 pages
    • [N. Moreau, 1995] "Techniques de compression des signaux", Masson ed., 1995, 274 pages

    Méthode d'évaluation

    • Ecrit (60%) : Examen final (3h)
    • Oral (40%) : Présentation des mini-projets